Éléa & Cybèle te souhaite ses meilleurs vœux

Bonne année à toi !

Les voeux d’Éléa & Cybèle par Etienne Jeanson

Coucher de soleil sur 2016, Paris est en fête. Les bulles de champagne font pétiller nos palais. Elles réchauffent nos cœurs. Elles rallient nos amis dans un grand banquet convivial. Un festin si joyeux qu’on le répète chaque année à l’envie pour l’événement. On a sorti les robes à sequins, les smokings et les paillettes pour quitter le 31 et revenir au 1er. Les oiseaux de nuit chauffent les parquets. Les néons dissimulent et dévoilent leurs stars d’un soir au rythme des beats qui scandent les claquements d’escarpins. Des moments de vie flashés par les spots et par les snaps inopinés de rigolants reporters opiniâtres. Les unes sont perchées sur leurs talons. Les uns se meuvent, cintrés dans leurs costumes. La cadence folle de Paris transforme certains en danseurs, en cascadeurs, d’autres en poètes, en conteurs, en chanteurs… quelle nuit ! Nos parisiennes telles Éléa & Cybèle scintillent et taquinent les moulures haussmanniennes avec leurs parures fines et chics, avec leurs pommettes en sourire aussi. Ce soir, leurs fards à paupière deviennent des smoky eyes ténébreux. Ils habillent des regards d’attente malicieuse et heureuse. Les parisiennes guettent le gong, entourées des troubadours du jour : 3, …2, …1 : scintillement de la tour Eiffel !

 

Minuit sonne. Les danseurs, les cascadeurs, les poètes, les conteurs, les chanteurs et le tout Paris s’affolent. Les derniers arrivés triomphent en passant la porte, direction 2017 ! Embrassades, accolades, amoureux transis et puis… 365 pages à écrire, à nouveau, une 26e chance d’affronter la page blanche. Malaises et excitation, entre ceux qui veulent faire mieux, ceux qui veulent faire tout court et ceux qui, heureux, ne voudraient surtout rien changer. Dans la capitale de la mode et de la beauté, dans la capitale du pays des droits de l’homme, dans la ville qui a inspiré Baudelaire entre spleen et idéal, celle qui inspira Apollinaire et ses Calligrammes engagés, ou encore celle qui prêta son nom au poème Paris d’Aragon… Éléa & Cybèle se donne l’ambition de redorer les lettres de la mode, de reconnecter les esthètes et la nature, de repenser entièrement la beauté comme une création, plus comme une production.

 

Je te souhaite de te laisser transporter par la beauté brute et pure de la vie qui anime la plus belle ville du monde. Je te souhaite une année en harmonie avec tes désirs et avec tes convictions. Je souhaite que chacune d’entre vous puisse se sentir belle et chic sans se poser aucune question éthique. Je veux vous offrir ce beau cadeau avec Éléa & Cybèle. En atelier, nous dessinons tous les jours un peu plus de robes, de tuniques et de hauts pour vous proposer en Mars notre première micro-collection. Je parcours Paris de quais en pavés. Si vous tendez l’oreille vous entendrez les clac clac clac de mes bottines. Elles courent et elles cabossent les trottoirs pour que je puisse vous dégoter un partenaire chic et créer une mode «cruelfree & 0 déchet ». Je toque aux portes, j’e-mail et j’appelle. Je ne laisse rien au hasard pour vous proposer les plus beaux looks. Etienne Jeanson égraine ses crayons de bois, pioche dans l’ADN d’Éléa & Cybèle et dans son imagination géniale les meilleures idées pour que vous soyez les plus belles.

 

Puisque le temps est aux vœux et qu’il est courant d’y ajouter des remerciements, je glisse sur l’espace restant quelques petits riens qui me tiennent à cœur de te dire et qui sont les plus importants. Je voudrais te remercier de lire ces mots. Merci de suivre ces croquis et ces publications que je poste. Je voudrais te remercier de tes messages d’encouragement, de tes articles de presse, de tes follows, de tes thumbs up, de tes likes, de tes retweets et de ton attention. Merci ! Je voudrais te remercier parce qu’avec ton soutien je fais aujourd’hui le plus beau métier du monde. Je crée de la valeur sociétale et je participe avec mes moyens, avec mon énergie et avec ma passion à l’élaboration d’un monde meilleur. Grâce à toi et grâce au courage que tu m’insuffles, je poursuis l’aventure et je rencontre chaque jour des personnes plus extraordinaires les unes que les autres. Je croise des chemins de vie étonnants, audacieux et palpitants. Je crois fermement qu’Éléa & Cybèle est la plus belle réponse aux dérives d’une industrie qui donne tant à nos rêves, une industrie qui impacte tant nos vies aussi. Rappelle-toi qu’une personne sur six dans le monde travaille dans la mode. Si l’on change notre manière de concevoir la mode et si l’on change notre manière de la produire, on pourrait permettre à une personne sur six dans le monde de vivre correctement. On pourrait permettre à une personne sur six dans le monde de mettre ses enfants à l’école. On pourrait permettre à une personne sur six dans le monde de faire un travail dont elle est fière et qui lui assure d’être intégrée en société. On pourrait enrayer le mouvement qui a finit par faire de la mode la seconde industrie la plus polluante au monde après l’extraction de pétrole. On pourrait relancer les économies locales. On pourrait encourager la transmission de l’artisanat et des savoir-faires comme celui de la dentelle et comme celui de la broderie du Nord de la France, d’une génération à l’autre. On pourrait… Sauf qu’en 2017 on le fait ! on engage le mouvement et on vous présente dès Mars notre première collection ! J

 

Tous mes vœux de bonheur pour 2017 !

 

Bien à toi,

 

Edwige

Fondatrice de Éléa & Cybèle

Edwige Tuarze

Hello everyone and thank you so much for checking on my blog today. I am very delighted to share here with you about my passion and about my convictions: ethical fashion, slow living and arts. My name is Edwige and I am a young entrepreneur. I graduated in 2014 from EM Lyon Business School in France where I co-created the Fashion Association Dress-Code with a dreamy team and the support of great stylists and ethical fashion entrepreneurs. After beginning my career in LVMH by a VIE in Asia Pacific, I have decided to come back to France to give birth to a project that had been growing for a while in my mind and in my heart. I wanted to offer a solution to stop having to chose between fashion and ethics. An organic and upcycled fast-fashion brand is raising from that project. And I would like to share with you my inspirations, my work and my hopes for it. Wanna be part of my journey? Let’s do this together